pamukkale

Dans les vasques de Pamukkale

Le spectacle qu’offre Pamukkale, en Turquie, est sans conteste un des plus étranges et fascinants de la planète. Imaginez toute une colline drapée de blanc, teintée de reflets bleus par endroits. De loin, elle ressemble à un glacier ou une montagne de sel. En se rapprochant, elle évoque plutôt une chute gelée ou une fontaine de géants. Mais la réalité est finalement toute autre. Pamukkale signifie « château de coton » en turc, et c’est finalement la description qui lui va le mieux. Les vasques de Pamukkale sont en fait le résultat d’un miracle géologique. Du cœur du haut plateau jaillissent des sources chaudes (de 36 à 38°C), qui, d’étage en étage, dévalent 100 mètres de falaise. Depuis des millénaires, elles déposent patiemment le calcaire qu’elles contiennent. Et avec le temps, elles ont sculpté ces sublimes bassins tapissés d’un épais manteau d’une blancheur de craie, éblouissante, et qui débordent les uns dans les autres. Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte, si vous voyagez un jour en Turqui ! Mais le lieu ne vaut pas seulement pour le spectacle qu’il offre : il est en outre bénéfique pour la santé. Les vertus curatives de Pamukkale sont en effet depuis longtemps reconnues, puisque, au 11e siècle avant notre ère, les rois de Pergame avaient déjà bâti là la ville sainte de Hiérapolis, dont les thermes et les temples attiraient la haute société d’Éphèse, le grand port de l’Asie Mineure. Aujourd’hui, le site classé par l’Unesco est heureusement protégé. C’est donc pieds nus que le visiteur suit le parcours autorisé, où il est aussi permis de patauger. Sur le plateau, des établissements thermaux se sont installés, dispensant leurs soins bienfaisants. Pour la petite histoire, il paraît que c’est là qu’était l’entrée du royaume d’Hadès, le dieu des Enfers. Alors, par prudence, ne faites pas trop de bruit une fois sur place…

pamukkale pamukkale2

Categories: tous, voyage insolite Moyen Orient