voyage-insolite-3

Découvrez Bacharach

Partez à la découverte de l’un des plus beaux petits villages d’Allemagne : Bacharach, que l’on peut également cité comme l’hôtel de Bacchus. Comment ne pas commencer à visiter Bacharach par celle d’une de ses nombreuses caves afin d’y déguster les meilleurs crus du Rhin, un riesling parfumé ou un spãtlese vieilli. Ces caves sont la propriété de vieilles familles, tels que les Erbhof, les Ratzenberg, les Jorg, qui cultivent, depuis des siècles, de génération en génération, l’art du vin et de la vigne. Le nom de Bacharach dérive du latin Baccarum, et évoque un rocher-autel très ancien, caressé par les flots du Rhin et dédié à Bacchus. Un rocher moins célèbre que celui de la Lorelei tout proche.

voyage insolite

Au milieu du 19ème siècle, on le fit voler en éclats à la dynamite pour faciliter la navigation, mais son culte lui survécut. On produit du vin à Bacharach depuis des temps immémoriaux et surtout, on le transportait à partir du village. C’est ainsi que tous les vins chargés sur d’imposants bateaux de transport naviguant sur les eaux du Rhin portaient le nom de Bacharachen étendant la réputation du village à toute l’Europe. Aujourd’hui, si les bouteilles empruntent d’autres moyens de transport, aux abords du village, les vignes emmitouflant les collines, d’où elles dominent les toits d’ardoise, les clochers et les tours médiévales, offrent toujours la sérénité d’un paysage d’un autre temps. Avec moins de 2000 habitants, ce village du Ralatinat, aux probables origines celtiques, a préservé sa belle unité architecturale et quelques-unes des plus jolies maisons à colombages du pays. La période romantique, Bacharach était le prototype du bourg allemand, si bien que Victor Hugo, transporté par un enthousiasme peut-être excessif, y vit «l’une des plus belles villes au monde ››.

voyage insolite

Sis au sommet d’une colline boisée, le Burg Stahleck, un château du Xlle siècle et ancienne résidence officielle des comtes palatins, transformé en auberge, a conservé son donjon et ses glacis aux murs crénelés. Le meilleur endroit pour apprécier le panorama sur le bourg et le fleuve reste la Postenturm, une tour médiévale implantée dans les vignobles que l’on atteint par un sentier escarpé. Le centre est un véritable musée de maisons à colombages, datant pour la plupart du XVIe siècle. La Sickingen Haus, la seule à soubassement de pierre; la Posthof, jadis propriété des comtes palatins, puis dès 1724 (e tjusqu’à il y a peu), bureau de poste de Thurn und Taxis ; Ia Kurkölnischer Saalhof, palais de l’archevêché reconstruit au XIXe siècle ; la taverne Altes Haus, la plus connue des maisons du Rhin, dont la beauté des pans de bois rouges et des tourelles a servi de décor à quantité de films et d’opérettes. Les remparts et leurs tours, très bien conservés en bordure de Rhin, et l’église de la Marktplatz, la Peterkirche, construite au 13e siècle, méritent aussi une visite. Le monument le plus romantique de Bacharach reste sans conteste les ruines de la Wernerkapelle, L’un des plus beaux exemples de gothique allemand, édifiée entre 1287 et 1450 sur le lieu où l’on retrouva le cadavre du jeune Werner von Oberwesel. Son assassinat attribué aux juifs déclenchera des pogroms dans toute la région. Le nom de Werner, ou Vernier, devenu saint patron des vignerons, sera effacé des autels en 1963. On peut lire dans la chapelle, une plaque du pape Jean XXIII implorant le pardon : «Nous reconnaissons aujourd’hui que pendant des siècles, L’aveuglement a brouillé notre vue et nous a empêché de reconnaître la sainteté de ton Peuple Élu…››.

Categories: tous, voyage insolite Europe