karoo

Far West Africain

Il y a peu, nous vous proposions un voyage au milieu des étendues glacées du lac Baïkal. Cette fois, c’est au milieu des étendues rocheuses d’un canyon que nous vous convions, pour un voyage façon Far West à cheval dans le sud de l’Afrique. Pourtant, si ces deux destinations présentent un climat pour le moins contrasté, elles ont en commun d’offrir une escapade au milieu des étendues désertes, loin de l’agitation du monde, pour une expérience à la fois unique et authentique. Lors de votre périple au milieu de ces gorges multi-millénaires, vous ne croiserez sans doute personne en chemin : mais vous aurez rarement été aussi proches de la nature. Selon une légende nama, le canyon de la fish River a été créé par le gigantesque serpent Koutein Kooru, qui le creusa en glissant à travers la roche. Les géologues, plus pragmatiques, font remonter sa formation à de violents phénomènes telluriques et érosifs initiés il y a quelque 650 millions d’années, à l’époque où s’est fragmenté le supercontinent Gondwana. Le « Grand Canyon de l’Afrique », comme on l’appelle, n’en reste pas moins légendaire avec ses 160 km de long et ses 500 m de profondeur. La majeure partie de ceux qui le visitent chaque année (3000 personnes) n’hésite pas, malgré la chaleur, à payer de leur personne et à le parcourir à pied. Mais la véritable aventure est à cheval, dans une excursion qui permet non seulement d’en traverser toute l’étendue, du village de Hobas à la source sulfureuse d’Ai-Ais, en prenant le temps d’admirer les nuances de couleur irréelles de ses stratifications rocheuses et les bosquets d’Aloe dichotoma, cet arbre étrange dont les branches et l’écorce sont utilisées par les Bochimans pour fabriquer leurs flèches et carquois, et de poursuivre au-delà de la plaine du Karoo, jusqu’à la frontière sud-africaine. Des terres où l’on rencontre une étonnante diversité de plantes succulentes et où il est également possible d’apercevoirde petits chevaux sauvages namibiens, une espèce qui s’est adaptée pour vivre dans les conditions extrêmes du désert. Un voyage de ce type offre un luxe bien différent de celui des objets manufacturés. Mais parce qu’il est plus rare, il n’en a que bien plus de valeur.

Categories: tous, Voyage insolite Afrique