australie_photo-1511312817910-ffa2ca5d954e

La Great Ocean Road, en Australie

L’Australie est un continent si vaste qu’un voyage peut y prendre un millier de formes différentes. Le dernier en date que nous y ayons organisé a permis à une équipe de sept personnes de découvrir sa fabuleuse côte sud, en suivant la Great Ocean Road. Cette route mythique se déroule en effet le long de la sublime côte de Victoria, dans le sud de l’Australie, et croise villages pittoresques, rivières tranquilles, falaises rocailleuses et baies couleur émeraude. Si la région est évidemment une destination de rêve pour les surfeurs, elle offre toutefois bien d’autres activités, comme l’équitation ou encore le golf.

Le point de départ de ce road trip, Geelong, est une grande ville au bord de la rivière Barwon, ouverte sur une vaste baie. L’endroit est idéal pour y pratiquer la voile, le surf ou d’autres sports aquatiques. Geelong est en outre entourée de vignobles, dont plusieurs peuvent se visiter et donner lieu à une dégustation oenologique. Torquay, un peu plus au sud, est mondialement connue pour ses spots de surf. Cette côte longée de falaises escarpées est bordée par plusieurs plages immenses, certaines accessibles à toute la famille, d’autres réservées aux plus expérimentés des surfeurs.

À l’ouest de Torquay, la petite station balnéaire d’Anglesey possède elle aussi quelques belles plages. Au hameau d’Aireys Inlet, on peut monter au sommet du phare de Split Point, édifié au XIXe siècle et toujours en service : de là, le panorama sur les alentours est de toute beauté.

La route suit la côte de près en direction de Lorne, un village tranquille niché au creux d’une baie, autour duquel des collines verdoyantes plongent vers la côte. Son rivage rocheux est idéal pour la plongée et le snorkeling (plongée avec tuba), et la pêche y est fructueuse. La rivière Kennett est quand à elle l’un des meilleurs endroits où espérer voir des koalas en liberté. Ils passent l’essentiel de la journée à se reposer dans les arbres, mais se mettent en mouvement vers la fin de l’après-midi, pour se nourrir.

Plus à l’ouest, Apollo Bay est une autre jolie station dotée d’un port de pêche. Elle marque l’entrée du parc national Great Otway, entièrement sauvage et abritant certaines des plus belles cascades d’Australie, comme les chutes d’Hopetoun et d’Erskine. La route serpente ensuite le long du cap Otway, cernée de chaque côté par des forêts et des collines et offrant par endroits de très beaux points de vue sur la mer. Avant l’arrivée à Port Campbell apparaissent les Douze Apôtres (Twelve Apostles), majestueusement ancrés dans les eaux turquoise. Ces pics rocheux sont devenus emblématiques de l’Australie et appartiennent à la réserve marine du parc national de Port Campbell. Des excursions en bateau y sont organisées le long de la côte et permettent d’admirer de plus près les ponts et arches de pierre. Ces rivages battus par les vents et les vagues constituent un réel danger pour les marins, et l’endroit est parfois appelé « la côte du Naufrage ». Juste après le hameau de Petersborough, on aperçoit d’autres pointes rocheuses imposantes cernées de vagues écumantes. La baie des îles, fascinante, attire beaucoup moins de visiteurs que les Douze Apôtres.

La route s’enfonce dans les terres à mesure qu’elle se rapproche de la tranquille Warrnambool et de la pointe occidentale de la Great Ocean Road. De magnifiques anses et promontoires invitent à la flânerie. Le sentier piéton de Mahogany traverse des plages désertes jusqu’à Port Fairy. L’on peut y admirer une faune pour le moins variée. Si vous voyagez par exemple entre juin et octobre, Logan’s Beach est la zone de reproduction de la baleine franche australe. Mais d’autres sites d’observation de la faune existent à l’ouest de Warrnambool, comme la réserve de Tower Hill, nichée au cœur d’un volcan éteint. À Port Fairy, un charmant petit village de pêcheurs abritant un grand nombre d’édifices construits au XIXe siècle, l’on peut notamment observer des colonies de phoques. Non loin de là, une merveilleuse balade traverse une forêt pétrifiée pour rejoindre le cap Bridgewater, où les phoques paressent sur les rochers. Les baleines bleues passent quant à elle l’été (de novembre à mars) au large des côtes de Port Fairy, où elles se nourrissent du krill qui y abonde : une excursion organisée depuis Portland permet d’aller les observer durant quelques heures, pendant votre voyage.

Categories: tous