papillons

La vallée des papillons

La vallée des Papillons porte bien son nom. Chaque année, cette gorge de Rhodes abrite temporairement des millions de fragiles écailles chinées. Une véritable oasis dans le désert, loin de l’agitation de la ville de Rhodes ! Enfin, à condition de bien choisir le moment où l’on y va. La vallée des Papillons (« Pétaloudès ») attire en effet un demi-million de touristes par an. Au début du mois de juin, le spectacle commence : les premiers papillons se mettent à tournoyer dans la vallée. C’est le meilleur moment pour profiter de la tranquillité du lieu. Ils sont certes bien plus nombreux en juillet et en août, mais c’est aussi à cette période que les touristes affluent, transformant les sentiers de la vallée en véritables voies publiques. En juin, en revanche, vous aurez l’impression que la vallée n’appartient qu’à vous et aux quelques papillons se nourrissant de la résine de pin dont le parfum capiteux imprègne l’air ! Pour y aller, il faut prendre un bus à Rhodes ou une voiture. Si vous résidez dans l’un des hôtels de la côte nord, comme Tholos, il vous faudra une heure pour atteindre le parc naturel en marchant. Mais l’effort en vaut largement la peine. Le cadre luxuriant de la vallée des Papillons vous procurera une sensation de fraîcheur. L’on y trouve des cascades bouillonnantes et les ponts en bois qui enjambent la rivière Pelekanos sont ombragés par les arbres feuillus : un spectacle magique et reposant. Vous aurez ainsi tout le loisir d’admirer leurs ailes d’un rouge, d’un marron et d’un noir éclatants. Après avoir passé deux mois à se nourrir, les papillons se reproduisent en août et quittent la vallée en septembre. Il existe un musée dont les expositions sont consacrées aux plantes et aux animaux de la région. Méme pendant les mois où n’y a pas de papillons, la vallée est un endroit magnifique pour vagabonder sous la lumière mouchetée du soleil et profiter de la fraîcheur des cascades.

Categories: tous