requins

Observer les requins de l’île Coco

Difficile de faire plus insolite qu’un voyage sur l’île Coco. Avec son nom, cette île fait penser à un lieu imaginaire sortie tout droit d’un jeu vidéo. Et pourtant, cette île existe bel et bien : elle se situe à 550 km de la côte pacifique du Costa Rica, et, avec une superficie de 2400 ha couverte de forêt, c’est la plus grande île déserte du monde. L’île recèle de nombreux trésors. En 1889, l’aventurier allemand August Gissler, persuadé que les pirates y avaient caché le fabuleux « trésor de Lima », y resta une vingtaine d’années et transforma l’île en un véritable gruyère. Il y trouva à peine une poignée de doublons espagnols. C’est que le trésor de l’île Coco est d’une toute autre nature. Cet avant-poste isolé du Pacifique est en effet considéré comme la capitale mondiale… des requins ! Ses eaux sont donc devenues le Saint-Graal de tous les plongeurs et amateurs d’adrénaline. Elle est renommée pour offrir la plus grande concentration de requins de la planète. Ses eaux riches en plancton sont l’habitat de prédilection des requins-baleines. Les requins à pointe blanche s’y prélassent dans des anfractuosités regorgeant de crevettes friandes des parasites vivant sur la peau rêche des grands prédateurs de la mer. Mais la véritable star de l’île Coco reste le requin-marteau, le plus féroce et le plus intelligent des grands prédateurs de l’océan. Il forme ici d’immenses attroupements, terrifiants. Plonger pour observer son comportement équivaut à une maîtrise avec mention très bien en plongée sous-marine, et cela exige une bonne dose de sang-froid. D’ailleurs, on ne peut plonger à l’île Coco que dans le cadre d’une croisière de plongée, mais tous les grands spécialistes de la plongée sous-marine du monde en organisent. Côté pratique, si la visibilité dans l’eau est meilleure de décembre à mai, quand le climat est plus sec et que la mer est plus calme, la saison idéale pour y plonger se situe entre juin et novembre, quand la concentration des requins-marteaux est la plus forte. Côté terre, vous ne serez pas déçu non plus. Il est si fascinante que Michael Crichton s’est inspiré de ses paysages pour écrire Jurassic Park. Décidément, cette île Coco n’attire que les créatures à fortes dentitions.

requins

Categories: tous, voyage insolite caraibes