titanic

Voyage au coeur du Titanic

Certains voyages sont originaux, et notamment parce qu’ils vous transportent sur une destination originale, mais aussi dans le temps. C’est le cas de ce voyage très insolite proposé par une agence qui sert principalement les entreprises. C’est donc un séjour « professionnel », dans le cadre de séminaire par exemple, mais l’on souhaite en parler car c’est très original. En effet, l’agence vous replonge en 1912, à la poursuite du Titanic. Vous embarquez à bord d’un bateau qui retrace le trajet du Titanic, et avec conférences et exposés, vous replonge au cœur de l’histoire de ce bateau de légende. Flambant neuf le Titanic – un 52 000 tonnes de la White Star Line – était le plus grand navire en circulation. Le 10 avril 1912, il quitta Southampton, au sud de l’Angleterre, pour son premier voyage jusqu’à New York. Il n’y parvint jamais. Quatre jours plus tard, à 23 h 40, l’énorme bateau de luxe, symbole du progrès, heurta un iceberg alors qu’il voguait à vive allure sur une mer calme, par une nuit claire. La collision entailla profondément sa coque, et l’eau s’infiltra lentement dans ses compartiments étanches censés le rendre insubmersible. Au bout de 2 heures et 40 minutes de panique croissante, le Titanic se renversa selon un angle de 65 degrés, et sa proue s’enfonça dans l’eau glacée de l’Atlantique. Le Titanic disposait de 20 canots de sauvetage, parfois mis à l’eau à moitié vides, qui ne pouvaient contenir que la moitié des 2 200 passagers et membres d’équipage. Le lendemain matin, le Carpathia secourut 705 survivants, mais 1 517 passagers, dont le capitaine Edward Smith, périrent. L’équipage du California, dans le voisinage au moment du drame, fut amplement critiqué pour avoir confondu le SOS lancé par le Titanic avec un feu d’artifice. Certains des hommes survivants, dont le directeur général de la White Star, Bruce lsmay, furent blâmés pour ne pas avoir cédé leur place aux femmes et aux enfants. De nombreux voyageurs de troisième classe émigrant aux États-Unis pour y trouver une vie meilleure figuraient parmi les victimes. En 1985, l’équipe franco-américaine de Robert Ballard localisa l’épave à près de 4 km de profondeur. Depuis, des milliers d’objets furent récupérés près du lieu où gît une grosse partie de la coque. Il existe de nombreuses photographies de l’épave ainsi que plusieurs films. Aucune autre tragédie navale (en temps de paix) n’aura fait autant de victimes. Malheureusement cette expérience est disponible à coût raisonnable uniquement pour les entreprises via l’Agence Séminaire. Nous attendons 2015 pour une nouvelle expédition ouverte au public. Cela sera via le spécialiste Tematis, qui permettra de descendre en sous-marin sur l’épave du bateau.

Categories: voyage insolite Amérique