11377825_1462481360711473_705310064_n

La « Frank » en Idaho

Vous regardez trop souvent Man vs wild et les propos de Bear Grylls vous sont montés à la tête ? Vous êtes à la cherche d’un coin de nature parfaitement préservé, loin de toute civilisation, pour vous confronter à la vie sauvage ? Alors ne cherchez plus. La « Frank », aux Etats-Unis, est l’endroit qu’il vous faut pour vous permettre de vivre une vie d’aventurier, loin des lumières de la ville. Que vous soyez en quête de solitude ou d’aventure, cette région préservée du centre de l’Idaho est un endroit de rêve.

924468_1473839362882035_1092802109_n

Imaginez. Peu de visiteurs, peu de routes, des torrents turbulents, des lacs de montagne cristallins, de profonds canyons, de vastes forêts et des prairies de fleurs sauvages… la Frank Church-River of No Return Wilderness est la plus grande aire forestière nationale protégée des États-Unis (en dehors de l’Alaska). Elle porte le nom du sénateur Frank Church, qui fit voter une loi pour protéger la zone, et du torrent (la Salmon River, ou la rivière sant retour) qu’il est particulièrement difficile de remonter (si ce n’est en bateau à moteur) à cause de ses rapides et tourbillons. Son canyon est plus profond que le Grand Canyon. Truites fardées et arc-en-ciel peuplent la rivière toute l’année, tandis que le printemps et l’été voient arriver des truites steelhead et saumons quinnat. Depuis les sentiers, il est possible d’apercevoir des mouflons d’Amérique et des chèvres de Rocheuses sur les hauteurs, des élans et des wapitis dans les forêts, ainsi que leurs prédateurs : couguars, loups, coyotes et carcajous. Les ours noirs sont également présents mais discrets.

11377825_1462481360711473_705310064_n

 

Si vous recherchez l’isolement total, c’est plus de 6000 km2 sans sentier qui vous attendent. Côté température, la région est accessible toute l’année. En été, la température flirte avec les 38 °C dans les vallées ; en hiver, elle peut cependant descendre jusqu’à -45 °C sur les sommets. Il faudra vous préparer à des conditions extrêmes et difficiles, car vous y serez coupé de tout. Mais laissez l’esprit de Bear Grylls vous guider et allez pêcher du saumon à mains nues. Vous devrez peut-être disputer le saumon que vous avez attrapé (après trois jours de vaines tentatives) avec un ours, mais que voulez-vous, c’est aussi CA, la vie sauvage !

11380028_821274304630141_438036408_n

Categories: tous, voyage insolite Amérique